Accueil
 
 
 
 

Entretien avec Monique Cailliez

Habituellement la liste « au service des Coulonnois » rendait compte plus régulièrement de votre activité :

Oui, malgré nos maigres moyens financiers, mais l’année 2012 a été monopolisé par deux grandes élections (Présidentielles et les législatives) juste après les cantonales où j’étais candidate avec Patrick ALLEMAND sur le canton Calais Centre. Et puis il y a eu le décès l’été dernier de notre ami, Gérard POURMARIN …
 

10 Réunions du Conseil Municipal depuis mars 2011 : qu’en retirez-vous ?

Avec l’équipe de M. DUBUT, c’est toujours le même scénario depuis 2008. En gros, c’est « circulez, il n’y a rien à voir » ! Et comme l’opposition municipale n’est pas représentée à l’agglomération du Calaisis ou dans les autres structures intercommunales (où se décident pourtant de plus en plus de choses concernant les Coulonnois), … il n’y a rien à voir non plus !

En mars 2011, on nous annonçait un bilan sur l’accessibilité des bâtiments (déjà prévu en 2010), la construction de 33 logements sociaux sans priorité aux Coulonnois, un excédent de fonctionnement sur 2010 de plus de 815 000 € sur les impôts payés, et on nous confirmait tranquillement la TEON (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) au taux de 7%, ce qui faisait quand même déjà en 209 257 € par habitant contrairement aux engagements de l’équipe municipale … Nous avions également voté contre l’aménagement du club canin (près de 142 000 € à l’époque) et tout cela est vérifiable sur les procès verbaux des réunions du conseil municipal mais dont les habitants ne sont pas informé !

 

Mais encore …

 

Impossible de détailler ici des dizaines d’heures de réunion où notre voix est rarement entendue, mais quelques exemples quand même … Quand le 29 avril 2011, Gérard POURMARIN interroge sur le ramassage des encombrants ou sur la nécessité d’un plan de ville et de panneaux de signalisation …

Quand le 17 juin 2011, nous votons contre le PLU (plan local d’urbanisme), nous abstenons sur les autorisations d’urbanisme contre le PLH (programme local de l’habitat) présenté par l’agglomération du Calaisis et les intercommunalités dictées par le gouvernement SARKOZY. Il faut bien voir que beaucoup de ces décisions auront des conséquences rapidement pour Coulogne tout comme la construction d’un « palais des congrès » par l’agglomération à Calais que même M. DUBUT déclarait au conseil municipal du 12 septembre 2011 que le « lieu ne semble pas bien choisi » !!!

Alors que l’agglomération dispose d’un cabinet d’urbanisme aux frais des contribuables, le Maire fait voter la prise en charge des frais d’études et de traitement des dossiers à la société INNOVA (conseil du 28/11/11) et ne répond qu’évasivement à notre question sur l’implantation de l’hypermarché LECLERC.

Mieux … alors que la loi (du 27/02/2012) oblige les communes à participer aux actions de formations des élus, rien n’a été financé en 2011 … Et quand les élus interrogent le Maire sur les fermetures de classes, le Maire répond « qu’il n’est pas favorable à la mise en place, d’une action car ce n’est pas la rue qui décide » … Tout un programme, n’est ce pas ? Comme pour la publication de « COULOGNE INFOS »…

Rappelons également que nous avons été les seuls à voter contre la création de la zone d’aménagement concerté du « grand duc » !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.